EFT Adultes : Le Facteur Chance

“La vie, c’est comme une boîte de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber”

eft adulte

Encore attaché au cordon ombilical, vous n’avez guère le choix. La suite de votre vie est déjà programmée, tel un destin implacable. Code génétique, racines familiales, classe sociale, pays d’origine. Autant de facteurs qui déterminent si votre jeunesse sera dorée ou non. Comme le chante le groupe I AM, on n’est pas tous nés sous la même étoile.

Entre 0 et 7 ans, votre perception du monde, de ses atouts et dangers, se forme.

Peut-être ferez-vous partie des “un sur cinq » qui rencontreront un tonton ou un curé avec les mains baladeuses.  Peut-être aurez-vous la malchance d’échouer dans une famille décomposée, avec un des beaux-parents violent. Ou peut-être aurez-vous une famille stable et heureuse, qui sait.

Vient alors l’âge de l’adolescence, l’âge de la cruauté infantile, le fameux harcèlement scolaire. Puis les histoires d’amour, qui finissent mal…en général.

Vous arrivez en tant qu’adultes plus ou moins amochés par cette première partie de vie.

Et la vie d’adulte et ses responsabilités vous tombent dessus avec plus ou moins de légèreté, une question de facteurs là aussi. Vous profitez de la vigueur de vos vingt et trente ans, de la liberté relative que vous procurent vos sorties du week-end après une semaine de travail bien chargée, si travail il y a.

Puis arrive l’échéance. Quarantaine et remises en questions. Moitié de vie ou tiers si vous êtes Jeanne Calment. 

Bilan ? Rêves de gosse ? Carrière ? Vie de famille ? Boulot ? Avenir ? Cheveux blancs ? Fatigue ? Douleurs ? Deuils de plus en plus fréquents ? Plus qu’une moitié à faire ? Mort certaine ? Mort.

Et cette période charnière de l’âge adulte, appelée communément crise de la quarantaine, tient la logique. C’est la période où chaque être humain se pose et réfléchit à son parcours. Cette crise existe depuis les progrès de la médecine. Au XIXème siècle, à 40 ans, on vous enterrait, les psys n’existait pas ou faisait la manche.

Alors vous prenez des résolutions, plus ou moins réalisables. Changement de look, d’envies, de femme, de voiture. Rêve d’un chalet au Cap-Ferret. 

Mon exemple est à peine caricatural. La recherche d’un bonheur, même éphémère, pour se prouver “qu’on a tout de même eu une belle vie”.

Oui mais… le passé vous rattrape, vous rappelle votre condition sociale, vos regrets, vos amis, vos amours, vos emm…

eft adulte

Et les cauchemars commencent. Vous ressassez sans cesse le passé, quand vous étiez jeune et large d’épaules, on the road again. Quand vous pouviez sortir sans vous maquiller, les regards se retournant sur vous comme des aiguilles de boussoles attirées par le nord.

Elle s’est enfuie ma jeunesse

Et ressasser le passé, vous en êtes devenu professionnel. Vos souvenirs désagréables ressortent comme des taupes sur un terrain de golf. Imprévisibles, ils commencent à vous miner le moral. Vous entrez alors en phase de “dépression”. Le mot est lâché. Bing. Jackpot !

Pour compenser cette période, l’alcool et les médicaments, le tabac, ou autres moyens de se sentir bien (sucré ou addictions alimentaires)

Et j’ai pris un exemple de vie moyenne, avec un CDI dans une entreprise moyenne, avec un salaire correct, un pavillon de banlieue et un setter irlandais. Ajoutez à cela chômage, embonpoint, divorce, handicap, soucis de santé, solitude… Et vous avez tous les facteurs de malchance en poche pour tomber en dépression sévère.

Cette crise peut passer toute seule avec le temps, ce qu’on appelle la résilience. Ou être persistante et créer une obsession égocentrée sur votre malheur. Le reste du monde n’existe plus. Il n’y a que vous et votre détresse.

EFT : le facteur inattendu 

eft adulte

Après avoir dépeint ce tableau presque “déprimant” que vivent beaucoup de personnes à différentes intensités, je vais vous apporter une lueur d’espoir en vous décrivant les bienfaits incroyables que procure l’EFT.

L’idée est de libérer la charge émotionnelle de chacun de vos souvenirs négatifs dans un premier temps. Voire effacer complètement les images et les sons de vos souvenirs désagréables. 

Imaginez une vie sans aucun regrets, aucun remords. Aucun souvenir qui vous fait pleurer ou être en colère, honteux, coupable. 

L’EFT permet de rectifier votre point de vue en éliminant les croyances limitantes. Ces croyances limitantes vous ont été inculquées dans votre petite enfance et l’EFT a pour but de les modifier. Tout d’abord, en enlevant la force de persuasion de ces croyances.

eft adulte

Ensuite, en remplaçant ces dernières par des nouvelles croyances, ce qu’on appelle un recadrage. Ces nouvelles croyances, solidement implantées, vous redonneront l’envie d’avoir envie d’avancer, de vous battre. Mais cela sera basé sur votre choix de faire de l’EFT ou non.

La pratique régulière de l’EFT libère les émotions et atténue les sentiments de mal-être. Elle apporte aussi une sensation immédiate de calme.

Les épreuves de la vie vous ont peut-être amenés à prendre des calmants, des drogues douces ou dures, de l’alcool à plus ou moins hautes doses. L’EFT vous apporte une aide concrète pour arrêter complètement toute addiction. D’abord en vous enlevant le stress et l’appréhension ressentie à vivre dans cette période délicate.

Ensuite, en vous enlevant tous les traumatismes qui pourraient ressurgir à tout moment pour vous rappeler que votre vie ne vaut rien ou pas grand-chose.

Enfin, l’EFT vous redonnera la valeur que vous méritez. Ce que vous valez vraiment en tant qu’être humain. Nous avons tendance à nous comparer les uns aux autres et à nous déprécier. Comparaison n’est pas raison. Vous avez énormément de valeur et vos croyances vous empêchent de voir la réalité.

Encore une excellente raison de faire de l’EFT, les douleurs chroniques.

Attention, l’EFT ne se substitue pas à la médecine. Ce n’est pas de la médecine alternative. C’est un complément qui permet de calmer les douleurs chroniques qui n’ont aucune raison d’être et de rester pendant des semaines, des mois, voire des années. La douleur n’est pas une émotion et un praticien EFT cherche l’émotion qui se cache derrière la douleur. Pour mieux comprendre l’EFT, l’idéal est de le tester. Oserez-vous franchir le pas ?

Consulter également :

Retour haut de page